Politique - Blog de Dialogue & Démocratie Suisse - DIALOGUE & DEMOCRATIE SUISSE

Dialogue & Démocratie Suisse
Aller au contenu

Le déclin de la démocratie dans les pays occidentaux

Dans les années 1970, ce qu’on a appelé des "multinationales" a émergé. Il s’agissait de sociétés géantes dont la production, la commercialisation et l’activité industrielle se propageaient dans diverses parties du monde, qui sont la propriété de centres financiers dans de nombreux pays. Elles ne sont donc attribuées à aucun pays en particulier. Ces grandes entreprises se sont développées rapidement et le mouvement de la fabrication et du marketing a pris de l’ampleur, de sorte qu’elles sont en concurrence avec les principaux pays. Qu'est ce que ça veut dire?
Hassan Al-Assi | 18/10/2018

"Il serait grand temps que nous nous apercevions"

"Il serait grand temps que nous nous apercevions -enfin qu'une nouvelle guerre de religion a éclaté et, cette fois, à l' échelle planétaire. Les Islamistes massacrent les chrétiens en Égypte, en Irak, aux Philippines, en Indonésie, au Pakistan, au Nigeria, un peu partout. Malraux avait dit : « Le XXIème siècle sera religieux ou il ne sera pas »"
Thierry Desjardins | 9/4/2018

Terrorisme et crime organisé. Une nouvelle perspective stratégique : les hybrides

Les auteurs des attentats commis en France et en Belgique en 2015 et 2016 proviennent presque tous du monde du gangstérisme. A l’origine, la grande majorité de ces terroristes sont originellement et essentiellement des criminels et des délinquants de droit commun. C’est l’une des conclusions de cette puissante réflexion conduite par deux experts au sujet de la criminalisation du politique. Parce que l’histoire criminelle est en passe de devenir une part essentielle de l’histoire du pouvoir la lecture de ce document de référence s’impose.
Jacques de Saint Victor et Jean-François Gayraud | 14/12/2017

Deux assurances, un destin

Le débat autour de l’initiative AVSplus aura eu le mérite de rappeler le fonctionnement de notre prévoyance vieillesse et le rôle de ses trois piliers. Dans cette campagne, la gauche a sans cesse reproché à la droite de vouloir noircir les perspectives financières de l’AVS. Mais de son côté, elle n’a pas manqué de relever systématiquement les difficultés du 2e pilier liées aux rendements bas des marchés des capitaux.
Jérôme Cosandey - Avenir suisse | 3/12/2016

Le désordre du monde vu depuis la Suisse

Le 11 novembre 1918, à 11.00h, les clairons sonnaient sur toute les fronts où se battaient les Allemands et les Français, la fin de la première guerre mondiale ; 1.300 000 soldats français y perdirent la vie, autant du côté allemand. L’armée française, généraux en tête, défila sur les Champs Elysées pour célébrer la Victoire de la France sur l’Allemagne. 22 ans plus tard en 1940 l’armée allemande, avec Adolphe Hitler en tête, défilait sur les Champs Elysées, pour célébrer la Victoire de l’Allemagne sur la France. Ceci nous rappelle qu’il y a des choses que l’homme n’est pas encore capable définir : Le temps une utilité, la guerre une réalité et la paix une probabilité. Parlons de la paix, puisque c’est de cela qu’il est question en ce moment ; "Le désordre du monde vu depuis la Suisse".....
Edouard Mancini | 13/11/2016

Drame des migrants, cuisine américaine et plonge européenne

Drame des migrants, cuisine américaine et plonge européenne Comme l’ordre du monde, l’art de la table a ses hiérarchies. « Some are cooks, some aredishwashers » :les uns cuisinent, les autres font la vaisselle.Depuis des mois, les Européens se désolent, s’affairent, s’attristent, s’indignent, se déchirent devant le flot de migrants échouant sur les plages de Lampedusa, se bousculant devant les barbelés hongrois ou s’agglutinant dans la jungle de Calais. Nos plaintifs plumitifs distribuent le premier prix de bons sentiments à Angela (Merkel), les mauvais points à Victor (Orbán). Les caméras s’attardent sur les enfants portés à bout de bras au-dessus de barbelés, morts sur une plage.
Gabriel Galice | 4/3/2016

Lettre N° 25 de novembre 2015 du GIPRI

L e coeur de cette Lettre du GIPRI n° 25 est une réflexion fondamentale sur la guerre et la paix, hier, aujourd’hui et demain. Survenus juste avant la parution de cette Lettre, les attentats du vendredi 13 novembre 2015, à Paris, nous rendent la guerre de plus en plus proche. J’évoquais cette nouvelle situation d’intrication renforcée des questions de sécurité intérieure et des relations internationales sur la RTS, le 5 janvier, soit deux jours avant le début des attentats parisiens*. Notre condamnation de ce fanatisme sanglant, notre compassion envers les victimes ne nous dispense pas de lucidité vis-à-vis des responsables politiques (confortés par des experts approximatifs) qui, par incurie, ont nourri ce type de violence et l’alimentent encore. Nous y reviendrons.
GIPRI | 7/12/2015

Monsieur le Président, appelez de Villepin !

Sept jours après les attentats du 13 novembre à Paris, les dramatiques circonstances de l’heure me poussent à vous écrire. Le souci patriotique m’anime, aiguisé par la priorité accordée à la diplomatie. Je vous ai écouté attentivement, votre charge vous accable et vous rehausse. Peu familier des arcanes judiciaires, militaires et policiers, je me bornerai à pointer deux catégories de préoccupations, assorties de suggestions.
Gabriel Galice | 25/11/2015

Nous ne sommes pas dans un temps normal

Nous ne sommes pas dans un temps normal. Nous vivons en effet un moment où tous les fondamentalismes, tous les extrêmes nous désarçonnent, nous interrogent sur la façon de protéger l’Etat de Droit. Un moment qu’un auteur comme Zeev STERNHELL évoquait dans son livre sur les anti-lumières. Un moment qu’Amos Gitai a su saisir, de façon éclairante, dans son film sur les derniers jours avant son assassinat, il y a 20 ans, d’un homme des Lumières, l’ancien premier ministre israélien Yitzhak Rabin.
Eric Maertens | 18/11/2015

Un cartel des religions étend son influence en Europe, depuis 2012 à partir de Vienne, sur un front anti-laïque, en masquant sa véritable nature.

Lors d’une rencontre exceptionnelle avec le pape Benoit XVI en 2007, le roi Abdallah d’Arabie saoudite lançait un projet d’institution internationale de dialogue inter-religieux. Cinq ans plus tard, le 26 novembre 2012, vit solennellement le jour au palais d’Hofburg de Vienne, le « Centre international pour le dialogue interreligieux et interculturel Abdullah Bin Abdulaziz », le KAICIID, en présence du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et sous la triple égide des Etats fondateurs, l’Arabie saoudite, l’Autriche et l’Espagne.
Gérard FELLOUS | 28/10/2015

L'éducation sociale des réfugiés en Europe

La crise concernant les réfugiés et les migrants qui se déroule actuellement ne peut laisser indifférents les citoyens ou habitants des pays européens et d’autres continents, encore moins les Sœurs ou Frères de la franc-maçonnerie, que nous soyons de filiations « libérales » ou « régulières ». Il s’agit d’une situation de crise majeur et qui comporte plusieurs éléments que trop de personnes, politiciens compris, ne veulent pas percevoir la réalité ou plutôt les réalités, aussi bien des réfugiés, des pays d’accueil ou des Etats responsables
Philippe Lang | 20/10/2015
Retourner au contenu