Accueil - DIALOGUE & DEMOCRATIE SUISSE

Dialogue & Démocratie Suisse
Aller au contenu

Menu principal :

Qui sommes-nous ?

Dialogue & Démocratie Suisse (D&DS) est une ONG, avec un statut consultatif à l'ECOSOC, ONU (New York, Genève) depuis 2012. Elle est une association à but non lucratif et neutre sur les plans politique, philosophique et religieux.
A ce jour, existe la section
centrale à Genève et la section vaudoise à Lausanne. Toutes deux organisent des déjeuners-débats en relation avec les projets développés.
D&DS est  apolitique dans sa manière de travailler et dans la relation avec les organes politiques mais s'intéresse à la politique dans son sens étymologique (l'art d'organiser la cité)  tout en ayant aucun intérêt électoraliste.
D&DS travaille sur des sujets concrets et immédiats mais aussi sur des thèmes plus complexes qui ne porteront leurs fruits qu'à long terme.
D&DS se veut gardien des valeurs démocratiques dans le sens le plus noble.


D&DS ne prendra aucune initiative ou attitude qui pourrait donner l'image que l'on constitue un groupe d'influence partisan



Genève - Prochains déjeuners-débat.

Saison 2016- 2017


Vendredi 9 juin 2017
La Franc-Maçonnerie dite spéculative a été formellement créée à Londres en 1717, par la réunion de diverses loges actives à Londres et à Westminster en une grande loge. Elle existait toutefois depuis un temps indéfini dans plusieurs pays, notamment en Ecosse. Elle est issue de l’admission dans des corporations de métier de personnes qui n’exerçaient pas effectivement lesdits métiers. Les loges sont devenues la réunion de personnes qui se regroupaient pour avoir un lieu d’échange sur les questions fondamentales de la vie. La Franc-Maçonnerie est l’héritière des corporation qui l’ont précédée et dont elle a repris les usages et les rituels. La Franc Maçonnerie transmet une tradition exprimée dans des symboles. Leur interprétation est laissée à l’appréciation de chacun de ses membres. Il règne partant la plus absolue liberté de penser au sein des loges. La Franc Maçonnerie a recueilli des traditions diverses, parmi lesquelles on citera notamment la Gnose, la Kabbale, l’Alchimie, qui sont sous-jacentes dans la symbolique maçonnique. La formation du franc maçon est assurée par des séances d’instruction, au cours desquels on lui propose des exemples d’interprétation des symboles. Le but de la Franc Maçonnerie est d’élever l’esprit de ses membres, de les détacher de leurs préoccupations journalières et de les amener à une réflexion et à un effort sur eux-mêmes sur eux-mêmes pour les rendre meilleurs et les libérer de tout préjugé. Par ce biais, elle espère offrir à la société des modèles de comportement juste et généreux, afin d’améliorer la société par la vertu entraînante de l’exemple. Elle essaye de propager l’égalité des humains, le respect de chacun, la liberté d’opinion et la pratique des devoirs qu’impose la vie en société.

Saison 2017-2018

Vendredi 13 octobre 2017
La laïcite et l'école par Christophe Calame, Lettres françaises, Histoire de l'art et langues orientales à l'Université de Lausanne, Professeur Formateur à la Haute Ecole Pédagogique de Lausanne (Suisse), Professeur de Philosophie au Gymnase de Morges (Lycée vaudois), Président du Groupe Vaudois de Philosophie (Section de la Société suisse de Philosophie, Vice-Président de l'Université populaire de Lausanne ,  Assistant de la Section de Philosophie, assistant de recherches FNRS.


Vendredi 10 novembre 2016
Après Paris et Marrakech: défis et perspectives du changement climatique par Michel Jarraud, Secrétaire général émérite de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM),
Ancien directeur adjoint du Centre Européen pour les Prévisions  Météorologiques à Moyen Terme (CEPMMT).
Michel Jarraud a consacré plus de 21 ans à l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) dont 12 en qualité de Secrétaire Général. A ce titre, il a régulièrement suivi les Conférences des Parties (COP) de la Convention des Nations Unies sur le Changement climatique ainsi que les travaux du GIEC. Fort de cette longue expérience, de ses connaissances scientifiques et de son engagement sur des actions concrètes de coopération internationale dans les domaines combinés du climat,  de l’eau et des catastrophes naturelles, il est particulièrement bien placé pour présenter les opportunités ouvertes par l’accord de Paris de 2015 et les défis liés à sa mise en œuvre dans le contexte mondial actuel.

Vendredi 8 décembre 2016
En préparation


Vaud - Prochains déjeuners-débat
Saison 2016- 2017

Vendredi 19 mai 2017 (avec Assemblée générale à 11h00)
L’avenir du travail face à la transition numérique par Eric Maertens.
Depuis 2007, il est chercheur-associé et conseiller principal de projet à l’Institut d’Etudes Comparées sur les questions d’Intégration Régionale de l’Université des Nations Unies (UNU-CRIS) basé à Bruges. Membre du Comité d’honneur de l’Association François Perroux, il conduit, par ailleurs, chaque année, deux séminaires sur les questions de  Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et des normes de travail, auprès d’étudiants du Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) en communication à L’Université de Bruxelles (VUB) et à l’Ecole de gestion EM Lyon Business (Ecully).
Avant ces responsabilité, Eric était Haut fonctionnaire de l’Organisation internationale du Travail (O.I.T). Un parcours professionnel de 35 ans que s’est achevé comme Assistant exécutif auprès du Sous-Directeur général responsable de la coopération technique, des Régions et du Centre international de formation de l’OIT à Turin.
Dans ce parcours au sein de l’OIT, y compris 9 ans en Amérique latine, ainsi que de nombreuses missions de terrain dans d’autres régions, il s’est attaché aux questions d’emploi et de formation et celle de la dimension sociale de la mondialisation. L’un des traits particuliers de son itinéraire est son attachement aux questions sociales au plan européen, dans la perspective de l’intégration européenne.
Diplômé de l’Université Libre de Bruxelles (U.L.B), en sciences sociales et de L’Institut du Travail de L’ULB (orientation Droit et sociologie du Travail)

Il est également membre de plusieurs associations actives dans le débat européen, les questions de développement et la défense de la laïcité et actif au sein d’associations maçonniques visant à rassembler les F\M\  au plan européen.

Conférenciers
Blog
La spiritualisation de la Franc-maçonnerie
Une étude un tant soit peu précise du paysage maçonnique français montre une lente, mais indéniable évolution vers un spiritualisme que l’on peut définir comme un intermédiaire entre la croyance religieuse et l’athéisme. Il va de soi que ce sujet mériterait une longue étude et nous nous contenterons ici de présenter des ordres de grandeur. Ensuite, nous en viendrons à une tentative d’explication de ce phénomène qui, hélas, nous échappe, dans la mesure où cette évolution peut sembler inexorable, en tout cas dans un avenir prévisible. Publié par Jean-Pierre Bacot - 18/4/2017 14:17:00
Publié par Jean-Pierre Bacot - 19/4/2017 18:08:00
Avant j'étais compltiste, maintenant je suis franc-maçon
Qu’avez-vous toujours voulu savoir sur les francs-maçons? Cette question, nous l’avons posée à nos lecteurs par le biais de Facebook. Une avalanche de questions a déferlé. Nous les avons posées aux principaux intéressés. Certains nous ont répondu de manière anonyme. Deux grands maîtres d’obédiences suisses différentes nous ont rencontré, et se sont livrés à visage découvert, en vidéo (voir sur www.fm.tdg.ch). L’un d’eux pourtant, après avoir demandé le visionnage de son intervention, s’est rétracté à la dernière minute. Un extrait de ses réponses demeurent cependant dans cet article. Publié par Marianne Grosjean - 18/4/2017 14:30:00
Publié par Marianne Grosjean - 19/4/2017 18:05:00
Deux assurances, un destin
Le débat autour de l’initiative AVSplus aura eu le mérite de rappeler le fonctionnement de notre prévoyance vieillesse et le rôle de ses trois piliers. Dans cette campagne, la gauche a sans cesse reproché à la droite de vouloir noircir les perspectives financières de l’AVS. Mais de son côté, elle n’a pas manqué de relever systématiquement les difficultés du 2e pilier liées aux rendements bas des marchés des capitaux.
Publié par Jérôme Cosandey - Avenir suisse - 3/12/2016 14:11:00
Le désordre du monde vu depuis la Suisse
Le 11 novembre 1918, à 11.00h, les clairons sonnaient sur toute les fronts où se battaient les Allemands et les Français, la fin de la première guerre mondiale ; 1.300 000 soldats français y perdirent la vie, autant du côté allemand. L’armée française, généraux en tête, défila sur les Champs Elysées pour célébrer la Victoire de la France sur l’Allemagne. 22 ans plus tard en 1940 l’armée allemande, avec Adolphe Hitler en tête, défilait sur les Champs Elysées, pour célébrer la Victoire de l’Allemagne sur la France. Ceci nous rappelle qu’il y a des choses que l’homme n’est pas encore capable définir : Le temps une utilité, la guerre une réalité et la paix une probabilité. Parlons de la paix, puisque c’est de cela qu’il est question en ce moment ; "Le désordre du monde vu depuis la Suisse".....
Publié par Edouard Mancini - 13/11/2016 15:52:00
Cosmologie, évolution et religion
Ce matin, j’ai attentivement lu l’article de l’une de mes amies et consœurs écrivain que j’aime beaucoup, et dont l’article – que j’ai partagé sur mon mur – m’a particulièrement interpellé. Elle expliquait de quelle manière l’Evolution des micro-organismes primaires qui sont nés sur Terre suivent la loi darwinienne, et que Dieu n’a rien à voir avec ce processus d’émergence et de prolifération.
Publié par Dominique Capo - 31/8/2016 10:17:00
Mise à jour: 21.05.2017 / Visiteurs:
Retourner au contenu | Retourner au menu