Accueil - DIALOGUE & DEMOCRATIE SUISSE

Aller au contenu

Menu principal :

Qui sommes-nous ?

Dialogue & Démocratie Suisse (D&DS) est une ONG, avec un statut consultatif à l'ECOSOC, ONU (New York, Genève) depuis 2012. Elle est une association à but non lucratif et neutre sur les plans politique, philosophique et religieux.
A ce jour, existe la section
centrale à Genève et la section vaudoise à Lausanne. Toutes deux organisent des déjeuners-débats en relation avec les projets développés.
D&DS est  apolitique dans sa manière de travailler et dans la relation avec les organes politiques mais s'intéresse à la politique dans son sens étymologique (l'art d'organiser la cité)  tout en ayant aucun intérêt électoraliste.
D&DS travaille sur des sujets concrets et immédiats mais aussi sur des thèmes plus complexes qui ne porteront leurs fruits qu'à long terme.
D&DS se veut gardien des valeurs démocratiques dans le sens le plus noble.


D&DS ne prendra aucune initiative ou attitude qui pourrait donner l'image que l'on constitue un groupe d'influence partisan



Genève - Prochains déjeuners-débat.

Saison 2016- 2017


Vendredi 9 décembre 2016

"Quelle interculturalité au 21ème siècle" par Bernard Mathieu et Jean-Henri Gontard
L'interculturalité est l'ensemble des relations et interactions entre des cultures différentes, générées par des rencontres ou des confrontations, qualifiées d'interculturelles. Impliquant des échanges réciproques, elle est fondée sur le dialogue, le respect mutuel et le souci de préserver l'identité culturelle de chacun.


Vendredi 10 février 2017
"Occident, hier, aujourd’hui", demain par Pierre Aepli
Ancien Commandant de la police cantonale vaudoise., colonel dans l'armée, licencié en Science politique.

Vendredi 10 mars 2017
"La revanche de la Chine est-elle en train d’aboutir ?" par Paolo Urio, Professeur émérite de l’Université de Genève, spécialiste et auteur de nombreux ouvrages sur la Chine actuelle.
Au début du XIXe siècle, l’Empire du Milieu fait figure de grande puissance : il possède un tiers (33%) de la richesse mondiale, alors que les USA n’en ont que 1,8% et l’Europe (les actuels pays de l’Union Européenne, en pleine révolution industrielle) 23,3%. Un siècle plus tard, la part de la Chine n’est plus que de 8,8%, et c’est l’Europe qui possède le tiers de la richesse mondiale (35,8%) alors que celle de la nouvelle puissance, les USA, est passée à 19%.
Mais le pire pour la Chine fut d’avoir été agressée, vaincue et réduite à l’état de semi-colonie, par les puissances occidentales vers le milieu du XIXe siècle : défaite ressentie par ses dirigeants comme la plus grande humiliation de son histoire pendant au moins un siècle. L’Empire, incapable de faire face et miné par des contradictions internes, s’écroule en 1912. Sous la Première République, qui lui succède, les ingérences occidentales (et celles de l’Union Soviétique) se poursuivent dans un climat de guerre civile, entre nationalistes et communistes (le  parti communiste chinois voit le jour en 1921), peu propice à la reconquête du statut de grande puissance. Guerre civile qui marque un arrêt avec l’agression du Japon dans les années 30 jusqu’à sa défaite en 1945, pour reprendre et se terminer par la victoire des communistes et la proclamation de la République Populaire de Chine en 1949. Repart alors, avec un nouvel élan, la marche vers la reconquête du statut de grande puissance que l’Empire et la Première République avaient à peine amorcée.
Qu’en est-il aujourd’hui ? Paolo Urio proposera une clef de lecture des événements qui ont conduit (et continuent de conduire) la Chine vers la reconquête du statut de grande puissance mondiale afin de comprendre la stratégie mise en œuvre dans ce but, et ce sans relâche, par tous les gouvernants chinois qui se sont succédés à la tête de ce grand pays depuis le XIXe siècle.

Vendredi 12 mai 2017
l’Evolution au IIIe millénaire par Edouard Mancini
Ingénieur, Vice-Président de l’Université Méditerranéenne René Cassin, Président d’Honneur de l’Association Mondiale pour “ l’École Instrument de Paix.”



Vendredi 9 juin 2017

Vaud - Prochains déjeuners-débat
Saison 2016- 2017

Prochaine conférence au premier trimestre 2017

Conférenciers
Blog
Deux assurances, un destin
Le débat autour de l’initiative AVSplus aura eu le mérite de rappeler le fonctionnement de notre prévoyance vieillesse et le rôle de ses trois piliers. Dans cette campagne, la gauche a sans cesse reproché à la droite de vouloir noircir les perspectives financières de l’AVS. Mais de son côté, elle n’a pas manqué de relever systématiquement les difficultés du 2e pilier liées aux rendements bas des marchés des capitaux.
Publié par Jérôme Cosandey - Avenir suisse - 3/12/2016 14:11:00
Le désordre du monde vu depuis la Suisse
Le 11 novembre 1918, à 11.00h, les clairons sonnaient sur toute les fronts où se battaient les Allemands et les Français, la fin de la première guerre mondiale ; 1.300 000 soldats français y perdirent la vie, autant du côté allemand. L’armée française, généraux en tête, défila sur les Champs Elysées pour célébrer la Victoire de la France sur l’Allemagne. 22 ans plus tard en 1940 l’armée allemande, avec Adolphe Hitler en tête, défilait sur les Champs Elysées, pour célébrer la Victoire de l’Allemagne sur la France. Ceci nous rappelle qu’il y a des choses que l’homme n’est pas encore capable définir : Le temps une utilité, la guerre une réalité et la paix une probabilité. Parlons de la paix, puisque c’est de cela qu’il est question en ce moment ; "Le désordre du monde vu depuis la Suisse".....
Publié par Edouard Mancini - 13/11/2016 15:52:00
Cosmologie, évolution et religion
Ce matin, j’ai attentivement lu l’article de l’une de mes amies et consœurs écrivain que j’aime beaucoup, et dont l’article – que j’ai partagé sur mon mur – m’a particulièrement interpellé. Elle expliquait de quelle manière l’Evolution des micro-organismes primaires qui sont nés sur Terre suivent la loi darwinienne, et que Dieu n’a rien à voir avec ce processus d’émergence et de prolifération.
Publié par Dominique Capo - 31/8/2016 10:17:00
L'OTAN pour quoi ?
Publié par Gabriel Galice - 11/7/2016 16:19:00
Drame des migrants, cuisine américaine et plonge européenne
Drame des migrants, cuisine américaine et plonge européenne Comme l’ordre du monde, l’art de la table a ses hiérarchies. « Some are cooks, some aredishwashers » :les uns cuisinent, les autres font la vaisselle.Depuis des mois, les Européens se désolent, s’affairent, s’attristent, s’indignent, se déchirent devant le flot de migrants échouant sur les plages de Lampedusa, se bousculant devant les barbelés hongrois ou s’agglutinant dans la jungle de Calais. Nos plaintifs plumitifs distribuent le premier prix de bons sentiments à Angela (Merkel), les mauvais points à Victor (Orbán). Les caméras s’attardent sur les enfants portés à bout de bras au-dessus de barbelés, morts sur une plage.
Publié par Gabriel Galice - 4/3/2016 10:27:00
Mise à jour: 03.12.2016 / Visiteurs:
Retourner au contenu | Retourner au menu